A la verticale de nous : la robotique au service du handicap et de la création

Jusqu'au 19/03/2018

Rencontre avec Eric Monacelli, Laboratoire d'Ingénierie des Systèmes de l'Université Versailles Saint Quentin (LISV - UVSQ), Maflohé Passedouet - cie Mobilis Immobilis, Michel Tabet, réalisateur anthropologue

A la verticale de nous : la robotique au service du handicap et de la création

Proposée par l'atelier des sciences dans le cadre du festival Incité du Théatre de Saint Quentin en Yvelines

« À la verticale de nous » est un court métrage de 20 minutes aux frontières du documentaire anthropologique, captant les premiers pas du processus de création du spectacle « A la verticale de soi » autour de Magali Saby.

Il abordera le thème du handicap via nos visions croisées pour en exposer ses dimensions. Cette rencontre nous amène à nous questionner sur la place de la Recherche scientifique et de la robotique au service du handicap et de la création.

Biographie : Eric Monacelli est professeur des universités de l’Université Versailles Saint Quentin en Yvelines (UVSQ) au sein du laboratoire LISV.
Après avoir débuté autour d’actions dans le domaine de la robotique mobile, sa démarche de recherche s’est structurée autour de la problématique des systèmes d’Assistance. Son projet au LISV a porté sur la structuration d’une activité couplant recherche, enseignement et liens avec les acteurs du domaine du handicap : animation de l’équipe RI, responsable du master M2 E3A parcours RAM (Robotique, Assistance et Mobilité, Univ. Paris Saclay) et développement du LivingLab CEREMH, centre d’expertise national sur les aides à la mobilité.

Maflohé Passedouet  est artiste auteur,scénographe, metteur en scène, artiste visuelle.
La découverte des nouvelles technologies comme nouveaux outils fut pour elle la possibilité de passer de la représentation statique du corps en mouvement à la mise en mouvement du spectateur.
C’est ainsi qu’en 1998, elle crée la Compagnie Mobilis-Immobilis. L’espace scénique est alors envisagé comme un laboratoire entrecroisant les disciplines artistiques, convoquant les savoirs
scientifiques et les techniques de son époque, intégrant la magie, les éléments sonores, visuels, cinétiques.

Michel Tabet est réalisateur et anthropologue.
Ses travaux filmiques portent sur les performances  artistiques et culturelles. Il a ainsi consacré de nombreux travaux à des rituels religieux dans le monde arabe (Liban, Syrie, Algérie) et collaboré avec des musiciens et des danseurs (Compagnies Mobilis Immobilis, Topophonie, Irtijal, Jinen) autour de projets expérimentaux mêlant des performances en milieux urbains, naturels ou multimédia. Ce double intérêt pour la performance et pour le rituel s’inscrit dans une démarche qui interroge la place et l’usage du corps comme réceptacle d’imaginaires.Les documents et les documentaires de Michel Tabet s’intéressent ainsi aux façons dont les gens font usages de leurs corps pour exprimer ou fabriquer des visions du monde.

 de 12h à 13h30 à l'auditorium de la Bibliothèque Universitaire de Saint-Quentin.

Infos pratiques